Centralisation des mémos



[Shell] Courte initiation

Ajouté par BoboTiG le 05/09/2010 à 16:39

Afin de prendre dès le début les bonnes manières, voici quelques syntaxes à utiliser. 1. Toujours débuter le script par #!/bin/sh 2. Pendant le développement ajouter ces directives : set -u -e 3. $() : exécuter une commande, c'est une manière plus claire que d'écrire entre ``. 4. ${} : accéder à une variable, exactement comme le fait $variable sauf que c'est bien plus pratique. Si tu as une variable $vert et une autre $normale pour changer la couleur du texte : echo "$vertCeci est du texte écrit en vert$normal" -> Erreur ! La variable $vertCeci n'exste pas. echo $vert "Ceci est du texte écrit en vert$normal" -> Misère ! Ça fonctionne mais c'est moche. echo "${vert}Ceci est du texte écrit en vert${normal}" -> Mouai ! C'est plus clair et plus d'embrouille. echo ${vert}"Ceci est du texte écrit en vert" ${normal} -> Nikel ! La meilleure façon car tu as la coloration syntaxique des variables en plus ! 5. () et {} : pour exécuter une suite de commandes sur une seule ligne, on peut les placer les unes à la suite des autre en les séparant par des points-virgules. Exemples : ( echo "liste des fichiers"; ls; ) { echo "liste des fichiers"; ls; } Quand tu utilises les (), les commandes sont exécutées dans un sous shell, tandis qu'avec {} elles sont exécutées dans le shell courant. Source : http://www.c-sait.net/cours/scripts.php#group 6. $(()) : effectuer des opérations sur les chiffres. Pour incrémenter $i de 1 tu fais $((i=i+1)). 7. [] : c'est pour les tests : if [ -f "/home/bobotig/fichier" ]; then echo "existe" else echo "inexistant" fi Afin de vérifier que tu as écrit un code portable, sain et propre, vérifie-le à l'aide de checkbashisms, un script écrit en Perl permettant de déceller la présence de bashismes (syntaxe et utilisation trop liée à bash [http://sourceforge.net/projects/checkbaskisms/]).

moc.liamg@gitobob - Accueil - Rechercher - Proposer un mémo - 192 mémos (1)